Nos prêts

  • Le prêt Sunnakari Djiguiya

Au Mali, beaucoup d’acteurs participent au développement économique particulièrement le secteur informel animé par les hommes et femmes en provenance des régions et aussi les citadins /citadines ménagères ou sans un emploi classique fixe. Ces acteurs interviennent le plus souvent dans les marchés locaux (de légumes, de fruits, d’autres denrées alimentaires) et de commerce général.

La CID Amanah finance SA par le biais de son statut de microfinance islamique destiné aux cibles ayant un accès difficile aux banques classiques, lance le projet « DIAKO YIRIWA » afin d’être un accompagnateur constant et durable pour ces agents économiques en général.

Le but du projet :
Il aura pour but suivant :

  • Le renforcement des relations de proximité entre la CID Amanah Finance SA et sa cible premières (les personnes à faible pouvoir d’achat)
  • L’étude/l’analyse du mode opératoire des différents acteurs afin de leur proposer un service adapté sur mesure à leur besoin et innovateur aboutissant au développement de secteur
  • L’accompagnement des adhérents/adhérentes jusqu’à leurs autonomisations (financement futur sur fonds propres)
  • L’attrait d’autres segments commerciaux
  • Le renforcement des relations entre la CID Amanah Finance SA et les fournisseurs afin de disposer de prix imbattables

La cible :
Le projet « DJAKO YIRIWA » s’adressera particulièrement aux hommes/femmes commerçants détenant une activité probante, génératrice de revenu.

L’Objet :
Il s’agira pour la CID Amanah Finance SA de financer l’activité commerciale des adhérents/(es) remboursable sur un court délai (journalier, hebdomadaire ou mensuel) après la vente.

Le produit financier islamique à adopter:
Ce financement est matérialisé par l’achat et la revente des denrées en bon état aux intéressés à travers le produit commercial islamique « Le MOURABAHA » ou « Le MOUSSAWAMA en fonction des activités des adhérents.

Le WAKALA :
Le wakala est un terme qui se rencontre dans le cadre de la finance islamique. Le wakala est un mandat (formalisé sous la forme d’un contrat) par lequel, très fréquemment, une banque ou autre institution financière, est chargée de réaliser des investissements pour le compte d’un client qui paie en contrepartie une rémunération indexée sur les résultats.

Les banques l’utilisent souvent pour les grands comptes de dépôt : le client possède les capitaux investis, il nomme une banque islamique comme agent et paye une commission d’expertise pour rémunérer le travail de gestion des fonds par la banque.

Nos comptes

Différents types de comptes pour les particuliers et les entreprises.

Nos produits

Des produits et services de qualité adaptés à vos besoins.

Nos prêts

Réalisez ce dont vous rêviez grâce à nos prêts sans intérêts.​